Emmanuelle Khanh

« la Mary Quant française »

Baignée dans l’univers de la mode et de la couture, forte de ses collaborations avec les marques montantes de l’époque (Cacharel ou Missoni), Emmanuelle Khanh lance en1969 sa marque éponyme de prêt-à-porter féminin.

Nous sommes en 1972 et le monde découvre l’audace et les couleurs de la ligne de lunettes Emmanuelle Khanh. Les montures deviennent un accessoire de mode, un véhicule de style à part entière. 3 millions exemplaires seront vendus à travers le monde.

La haute couture est morte, je veux designer pour la rue

Emmanuelle Khanh

C’est une révolution qui est en marche et Emmanuelle Khanh en est la figure
emblématique.

En 1977, à peine quelques années après sa création, la créatrice ouvre sa première boutique rive gauche dans le quartier latin. Les plus grands magasins du monde présenteront par la suite ses créations.
Emmanuelle Khanh rentre ainsi pleinement dans l’histoire de la mode contemporaine.

L’ESPRIT DE LA MARQUE

Convaincue que la mode doit dépasser les frontières des salons parisiens et de la Haute Couture, Emmanuelle Khanh veut libérer les formes et les matières pour que la mode descende dans la rue. Au-delà des élites, elle s’adresse aux femmes modernes, libres, actives. Elle sera la première styliste à dessiner des modèles dans la rubrique «Créateurs» du catalogue La Redoute.
Elle devient l’une des pionnières du prêt-à-porter en France, et retravaille, pour l’habillement, des matières révolutionnaires pour l’époque, telle que le jean et le plastique.

La maille et les broderies deviennent sa signature et apportent une singularité assumée à ses collections.

Madame Khanh, contrainte à porter des lunettes, développe une collaboration avec les meilleurs ateliers d’Oyonnax et crée une gamme de montures marquées, volumineuses, et aux lignes franches.

Celle-ci connaîtra un grand succès et restera l’un des vecteurs de notoriété de la marque.

collection hiver 2017

Lancement de la collection Studio d’Emmanuelle Khanh
Toujours en quête d’excellence, EMMANUELLE KHANH PARIS présente cette saison sa première collection Studio entièrement manufacturée au Japon. Cette série exclusive, designée à Paris et produite au Japon dans la ville de Fukui, allie savoir-faire authentique du travail à la main et matériaux d’exception. La palette de couleurs très fraîche et lumineuse de l’acétate japonaise s’ajoute aux structures fines du titane pour un jeu de contrastes harmonieux, entre légèreté et volumes sculptés. Accessoire incontournable du vestiaire mode, les cadres en acétate iconiques et identitaires de la maison se renouvellent et dévoilent le nouveau visage de la maison, moderne et élégant.

Voir le site web de la marque

EK.fr
.
ut elementum Curabitur ut quis, dapibus diam amet, non Praesent